Qui s’arrête meurt

Artigo disponível em português aqui Quem para morre

 Introduction

La capoeira a subi énormément de transformations depuis son apparition au début du XVI siècle. Cette dernière s’explique par le changement de paradigme dans lequel les capoeiristes se trouvent.

Aujourd’hui nous avons un meilleur accès à l’eau, à la nourriture, une relative indépendance que les esclaves n’avaient pas à cette époque. Les relations sociales étaient différentes, l’organisation sociale était éloignée également.

capoeira scene   Compte tenu de cette évolution rapide que la capoeira connaît aujourd’hui, nous, capoeiristes, sommes obligés d’actualiser nos connaissances. Nous devons pratiquer sans cesse pour ne pas oublier et pour ne pas être largué !

Nous devons aller à la rencontre des vieux maîtres pour écouter leur témoignage et suivre les innovations que les jeunes sont en train de lancer. Il faut courir derrière la capoeira  comme dirait mon professeur.

A l’intérieur de la roda, nous retrouvons le même phénomène, une fois que le berimbau t’a appelé et donner l’autorisation de jouer, il ne faut en aucun  cas s’arrêter ! Auquel cas tu seras une proie pour la personne en face de toi.

Lance ton armada, sort de la vingativa, réplique avec une tesoura de cintura et passe par-dessus ton vis-à-vis. Il a profité d’un moment de faiblesse pour te placer une tesoura de joelho, ce n’est pas grave 🙂

Tombe et relève toi comme si de rien n’était ! L’important n’est pas la chute mais la manière dont tu relèves. La pire des choses qui puisse se produire est que tu ou qu’il t’attrape ou bloque un ton ou son coup, cela te portera forcément préjudice.

 Sang et Lymphe

Pour faire une analogie avec  le corps humain, tu dois savoir que deux liquides nous composent : le sang et la lymphe. Chacun d’eux ont un rôle bien précis.

sang  Le sang est chargé d’approvisionner les cellules en oxygène et en nutriments (vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, acides aminés…). Le pH du sang doit ne doit absolument bougé d’un iota ! Il doit être de 7.38

La lymphe est le liquide interstitiel qui se trouve entre nos cellules, elle permet de drainer les déchets que les cellules expulsent. Contrairement au sang qui est propulsé par le cœur, la circulation de la lymphe résulte uniquement des mouvements du corps.

Ces deux fluides ne peuvent circuler convenablement que si nous alimentons correctement notre corps. Précédemment, j’’ai évoqué que le pH ne  pouvait pas être modifié. En effet,  si l’on consomme trop d’éléments acidifiants comme les céréales, animaux ou produits raffinés. Notre corps va utiliser des mécanismes pour freiner l’arrivée de ces matériaux inadéquats dans le milieu intérieur et ainsi conserver le pH du sang.

D’où les phénomènes de coagulation du sang ou bien même de cholestérol qui se forment autour des vaisseaux sanguins. Ces dispositifs sont des réponses à des situations anormales. Axer son alimentation vers des produits alcalins comme les fruits et les légumes permettra de rééquilibrer la balance.

De plus, si notre lymphe est trop chargée de déchets et qu’elle a du mal à circuler il se produit des maladies dites d’encrassage (acné, psoriasis, gastrite, rhinite, bronchite, toutes les maladies en « ite »)

fruitsleg  Nos comportements alimentaires doivent tendre vers une circulation optimale de ces deux fluides tout comme le capoeiriste doit continuer de jouer avec le plus de dextérité et de fluidité possible pour ne pas s’interrompre. Car être immobile est synonyme de mort.

 

 

2 réflexions au sujet de « Qui s’arrête meurt »

Laisse ton commentaire avant de partir