Pourquoi la capoeira est si complexe?

Pourquoi la capoeira est si complexe ?

La vie est composé de 3 phases :
  • Enfance
  • Adolescence
  • l’âge adulte
  Durant l’enfance, notre vision du monde  est restreinte. On se lève, maman nous donne à manger, on joue ensuite on dort et cela recommence. Aucune contrainte mis a part celle de suivre ses parents et de leur obéir.
   L’adolescence est une étape de transition pendant laquelle le corps se transforme considérablement. Jour après jour, l’adolescent s’émancipe et gagne en autonomie.
 Puis vient l’âge adulte, où il est maintenant un être accompli prêt à faire aux difficultés de la vie. A chaque étape de notre existence, notre vision du monde change.

Vision du monde

  Le monde qui nous paraissait parfait et idyllique dévoile peu à peu ses imperfections. Certains s’en accommodent et  ferment les yeux. Les autres veulent satisfaire leur curiosité et savoir d’où viennent ces imperfections et pourquoi elles sont là.

 Grandir n’est pas vivre avec des certitudes bien au contraire. Grandir c’est se faire a l’idée que le monde est incertain. Tout peut arriver n’importe quand et à n’importe quel moment.
Notre unique but est d’être prêt. Prêt a faire face à l’imprévu.
« Passar bem passar mal tudo na vida é passar »  Que ça se passe bien ou mal tout dans la vie n’est que passage.
 Nous vivons dans une stabilité plus que précaire. Chaque jour nous assurons tant bien que mal nos besoins primaires comme celui de boire, manger, vivre en sécurité avec l’espoir que demain sera un jour aussi paisible qu’aujourd’hui.
  Notre monde se caractérise donc par son instabilité et son imprévisibilité. En même temps, il est d’une résilience et d’une efficacité hors du commun. La nature résume à elle seule cette idée là.
Ses cycles sont parfaitement rodés. La notion de déchets est absente dans la nature, en effet, chaque composante a une fonction correctement définie, une raison d’être.
De cette dualité naît la complexité du monde.

La ronde de capoeira

  Les anciens disent que la ronde de capoeira est l’allégorie du monde. C’est pour cela que nous sommes disposés en cercle où chaque jeu naît de la bateria  (l’orchestre ) plus précisément au pied du berimbau.

  L’essence du jeu de la capoeira est intimement lié avec la bateria.  La forme du jeu dépendra des deux capoeiristes qui se font face.  Chacun d’eux se distinguent par leur vécu, leur expérience et leur humeur.
  Toute situation rencontrée dans la ronde de capoeira constitue un apprentissage de la vie. La ronde de capoeira outrepasse le simple fait de se dégourdir les jambes. Elle se transforme en un véritable outil de développement de soi permettant par la suite de mieux comprendre les autres en entrant en empathie avec eux.
  La capoeira ne cessera d’être complexe tout comme le monde ne cessera de l’être lui aussi. C’est pour cela que nous développons des systèmes permettant aux gens d’avoir un cadre dans lequel ils peuvent évoluer convenablement.
  La capoeira possède aussi ses propres cadres permettant aux capoeiristes de jouer, de « vadiar » dans la ronde de capoeira. Ces cadres nous guident et nous accompagnent, ils  nous (re)donnent de l’assurance, de la confiance pour se sentir bien puis, dans le futur, aller en explorer d’autres.

Laisse ton commentaire avant de partir