L’evolution de l’apprentissage de la capoeira

Evolution de l’apprentissage de la capoeira

Apparition de la capoeira

La  capoeira est afro-brésilienne. Elle a été créé par les noirs venus d’Afrique au Brésil au milieu du 17ème siècle.

Les noirs pratiquaient la capoeira dans les plantations à l’abri des regards durant leur moment de répit .

En cas de surprise, ils expliquaient à leurs ravisseurs qu’ils dansaient.

Il ne nous reste plus aucun documents pour confirmer cette thèse, néanmoins cette version a été retenu par les historiens pour expliquer l’origine de la capoeira.

A cette époque donc, les capoeiristes étaient exclusivement des esclaves noirs et apprenaient en échangeant entre eux.

Capoeira post-colonialisme

Après l’abolition de l’esclavage, en 1888,  les ex-esclaves se retrouvent livrés à eux-même.

La capoeira est un délit. Toutes pratiques qui ressemblent de près ou de loin à la capoeira est interdite et est passible de lourde peines.

Les capoeiristes s’exercent en petit groupe dans des lieux secrets, hors des espaces publics.

En 1932, Bimba crée la 1ère académie de capoeira. La capoeira devient légale. Une autre population se met à fréquenter les cours de capoeira. Les blancs se mettent à pratiquer la capoeira, les brésiliens issus de classe moyenne et au-dessus.

Une méthode d’enseignement est mise en place, un système de grades permet de mesurer son évolution et une  cérémonie est organisée lors de la remise des grades, c’est le batizado.

Dans les années 70, Le groupe senzala continue le processus amorcé par le maître Bimba. Les femmes se font plus nombreuses dans la capoeira. Les grands groupes font leur apparition avec une structure et un fonctionnement similaire à celle d’une entreprise.

L’élève dispose de matériels pendant les cours, de support physique et dématérialisé comme les cds, vhs, cassettes, les livres. Ces innovations permettent de rendre la capoeira beaucoup plus accessible

Capoeira et numérique

Au début des années 2000, Internet permet aux capoeiristes de multiplier leur présence avec la création des sites internet. L’élève peut continuer à apprendre de chez soi. Les cours de capoeira se font via un support audio et/ou vidéo avec le suivi du maître naturellement.

Nous pouvons imaginer un futur où apprendre le capoeira se fera sans jamais avoir été au Brésil, sans jamais avoir à sortir de chez soi.

Laisse ton commentaire avant de partir