Bien chanter une musique de capoeira (partie 2)

Artigo disponível em portugues aqui Como cantar bem na capoeira (parte 2)

 

L’article précédent nous a permis de mieux appréhender les organes mis en jeu lors du chant. Nous remarquons qu’il n’y a pas un seul organe dédié à la phonation.

  Bien au contraire, ils sont nombreux à y apporter leur contribution. Ceux-ci travaillent en étroite collaboration et le moindre petit déséquilibre peut affaiblir tes performances vocales.

Présentement, j’ai envie de te parler de l’entretien, de la façon dont il faut procéder pour que tu puisses chanter mieux et le plus longtemps possible. Tu dois absolument penser sur le long terme pour avoir des résultats concrets et pérennes.

Pense au berimbau. Le soin que tu lui apporteras est aussi important que la manière dont tu joueras de cet instrument.

Outre la sélection du bois et des matériaux qui le compose, un entretien fin et minutieux augmentera la longévité du berimbau. Quelques gestes simples te seront d’une grande aide comme le conserver dans un à température adéquate et constante, protéger la calebasse des chocs…

Nous n’y prêtons souvent pas assez attention mais notre appareil phonatoire requiert autant d’attention!

Avant que nous rentrions dans le vif du sujet, je veux que tu saches que la plupart des indications que je vais te donner sont simple à exécuter. Tu pourras même les appliquer juste après la lecture de cet article.

 

Appareil respiratoire

 

Pour améliorer ton souffle, je te recommande de pratiquer la cohérence cardiaque. Assis-toi sur une chaise le dos bien droit et les pieds ancrés dans le sol.

  On entre en cohérence cardiaque lorsque l’on inspire et expire 6 fois par minute sur une période de 3 à 5 minutes. Ce type de respiration aura une action sur la variabilité de ton rythme cardiaque. A pratiquer tous les jours sans modération !

Dans le même registre, munis-toi d’un verre rempli d’eau et d’une paille. Installe-toi confortablement sur une chaise en alignant la nuque, la colonne vertébrale et le coccyx.

Introduis le bout de la paille dans l’eau, Prends une grande expiration et souffle dans la paille. Le débit d’air sortant de ta bouche doit rester constant et le plus léger possible.

L’objectif ici est d’expirer le plus longtemps possible. Des bulles se formeront à la surface de l’eau. Cette technique est très utile lorsque tu souhaites tenir une note.

 

Appareil vibrateur

 

Afin de favoriser la récupération et le soulagement de l’appareil vibrateur, des massages réguliers au niveau de la zone laryngé te seront d’une bonne aide. Ils servent à  échauffer et assouplir les muscles de toute cette région.

Ici je n’ai pas particulièrement de méthode à te donner, l’essentiel est d’y aller au ressenti tout en favorisant la relaxation.

 

Hygiène de vie

 

De manière générale, une alimentation variée, de saison, et physiologique apportera les nutriments nécessaires au bon fonctionnement des organes de la phonation.

Les jus de légumes, par l’apport considérable en minéraux bio disponibles vont les hydrater limitant ainsi les effets de sécheresse ou d’irritation de la gorge et de la bouche.

Il va de soi que l’air ambiant aura une influence sur le système phonatoire, privilégie les espaces verts et fuit au maximum la pollution et les gaz toxiques !

Pratique dès maintenant. N’attends pas si tu souhaites progresser dans la capoeira. Dans le prochain article on s’attaquera aux musiques (Enfin !!) Vamos trabalhar o gogó 😀

Laisse ton commentaire avant de partir